Le baby blues

Le baby blues est un sentiment de mal-être et de tristesse qui se manifeste après l’accouchement, même si l’arrivée du bébé est attendue par la famille pendant neuf mois.

Le baby blues se présente par des signes de dépression et de déséquilibre émotionnel, ce sentiment qui pousse la maman à ne plus contrôler ses sentiments ne dure que quelques jours.

La maman montre une hypersensibilité : elle est irritable, énervée, désespérée, ne dort pas la nuit, et peut pleurer à la moindre contrariété. Ces sentiments se présentent après le retour de la maternité, quand la femme se retrouve seule.

Le baby blues est souvent provoqué par le changement soudain de la sécrétion d’hormones (œstrogène et progestérone), et qui chamboulent l’état psychologique de la maman.  En outre, la transition femme enceinte-maman provoque une difficulté à vivre le moment de manière stable. Ainsi, que les doutes de ne pas bien pouvoir s’occuper de son bébé.

Pour éviter les conséquences du baby blues, il faut tout d’abord parler à ses proches pour leur dévoiler ses sentiments, et recevoir des conseils pouvant être utiles pour y faire face. Ensuite, il faut se reposer au maximum, grâce à l’aide du papa. Enfin, il faut que le père rassure sa femme en lui faisant sentir que ce sentiment n’est autre que passager.

Généralement, le baby blues est un sentiment passager auquel il faut remédier en soutenant et en réconfortant la maman. Mais si les symptômes persistent il faut consulter un médecin spécialiste.

Partagez cet article avec vos amis !Share on Facebook
Facebook
0Pin on Pinterest
Pinterest
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Pas de commentaires..

Commenter

Votre adrese email ne sera pas publiée

Ravis de vous répondre