la circoncision de votre garçon

La circoncision est une opération d’ordre chirurgicale qui consiste à pratiquer l’ablation du prépuce. Cette pratique est considérée au Maroc, comme dans les autres pays musulmans, comme une coutume et tradition sacrée qui se fête.

 

 

D’ailleurs, la célébration du rituel de la circoncision se fait presque de la même manière dans toutes les régions du pays à l’exception de certaines traditions locales qui interviennent pour enrichir cet événement et lui donner un aspect exceptionnel. Ainsi, cet acte chirurgical se pratiquait par un « Hajjam » auquel certaines familles font toujours appel, mais actuellement avec l’évolution des mœurs et la société cette opération est pratiquée par des spécialistes notamment des médecins ou des infirmiers.

Il est à noter qu’il est recommandé de circoncire votre garçon au printemps avant la période des grandes chaleurs. Il s’agit d’une occasion où se réunissent la famille et les amis autour d’un repas préparé exceptionnellement pour l’événement. Quant au jeune enfant, on lui fait porter des habits traditionnels larges -pour faciliter son déplacement -notamment le  « Tchamir », la « jokha » de mousline ,le « tarbouch » et la  « balgha ».

La veille de l’opération, le jeune élu qui porte, à cette occasion, un « burnous » et dont les pommes des mains sont ornées de traces de Henné, effectue une tournée à cheval dans les alentours de son quartier. La montée à cheval qui n’est pas tellement une tradition citadine, bien que plusieurs familles le font actuellement.

Le jour même de l’opération, le circoncis est installé délicatement sur la « Mertba » (siège hissé par des coussins) et assiste au déroulement de la cérémonie, dans une atmosphère de réjouissance qui lui fait oublier, momentanément, la douleur de l’excision.

La célébration de cet événement se fait dans une atmosphère festive qui se manifeste à travers les youyous des femmes, la montée à cheval du jeune enfant et l’application du henné  sur les pommes de ses mains la veille de sa circoncision, la préparation de gâteaux et notamment  l’organisation d’une cérémonie le soir riche en rythmes et traditions.

Le cérémonial de la circoncision donne aussi lieu, à des actes de bienfaisance et de solidarité qui profitent généralement aux familles démunies. Des familles aisées tiennent, en effet, à prendre en charge, à l’occasion de la circoncision de leurs garçons, celle d’enfants issus de milieux défavorisés, et ce afin de couvrir de « baraka » l’opération et de mettre en application les idéaux de solidarité et d’entraide ancrés dans les traditions de la société marocaine.

Et pour finir nous vous proposons quelques conseils qui peuvent vous aider après la circoncision de votre enfant : Pendant les 24 heures qui suivent l’opération et afin de  gérer la douleur vous pouvez donner à votre fils de l’acétaminophène ou des médicaments contre la douleur ou la fièvre aussi faite lui porter des vêtements larges et confortables.

Votre fils reprendra ses activités normales quelques jours après l’opération , et n’hésitez pas à appeler le médecin si vous remarquez un saignement abondant  et continu au niveau de la circoncision.
Tous ces effets vestimentaires traditionnels, dont le « Seroual » (Pantalon), sont confectionnés d’avance et doivent être très larges afin de permettre à l’enfant de se déplacer avec une certaine aisance sans être gêné par l’étroitesse du tissu.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>